-10% en répondant à notre sondage : ICI

Des conseils et de l’amour sur le

Turbulette : avec ou sans manches ?

À la venue d’un bébé, plusieurs choix s’offrent à vous quant aux équipements. Entre le type de cosy, de poussette ou la solution du sommeil, les options à effectuer apparaissent nombreuses ! Vous attendez un bébé d’hiver ? Hop, nouvelle question : la turbulette, avec manches ou sans ?

Nous avons sollicité quelques parents et, dans la majorité des cas, ils choisissent une turbulette sans manches. Question de praticité ? D’habitude ? De climat ? Quoi qu’il en soit, nous allons vous présenter les différentes alternatives, pour vous aider à faire le meilleur choix.

Les différents types de turbulettes

Turbulette avec manches

Classiquement, une turbulette c’est la “couverture” des bébés. Celle dans laquelle on les place et refermons le zip ou les pressions. Bébé bouge ? Aucun risque qu’il ne se retrouve avec sa gigoteuse défaite ou sur la tête. 

Il existe donc certains modèles avec des manches. Ils s’apparentent alors à des combinaisons intégrales, sans que les jambes ne soient séparées. En d’autres termes, imaginez-vous un sac de couchage avec des manches pour mettre les bras.

Le système d’ouverture est soit central, avec un zip, soit au niveau des épaules, avec des pressions. Dès lors, vous positionnez bébé dans sa turbulette, vous passez leurs bras dans les manches et vous refermez la gigoteuse.  

Il existe également une alternative, il s’agit d’une turbulette à manches amovibles. Ouai, ça ne fait que rajouter un choix ! Mais on se devait de vous le dire.

Turbulette sans manches

La turbulette sans manche est le modèle classique. Dès lors, le haut s’apparente à la forme d’un “marcel”. 

Les systèmes de fermeture diffèrent d’un modèle à l’autre. Ainsi, vous avez le choix entre un système avec zip central. Il y a, également, le même système, mais sur le côté. Ce dernier permet d’ouvrir la gigoteuse comme un portefeuille. Enfin, vous avez une alternative avec des pressions, situées au niveau des épaules.

Quel modèle de turbulette choisir ?

L’utilité première d’une turbulette avec manches est de protéger les bras de bébé du froid. En effet, la liberté de mouvement n’est pas une préoccupation dans la mesure où ils ne font que dormir avec. 

Le premier problème des turbulettes à manches, réside dans leur longueur, inadaptée à la taille des bras d’un nouveau né. L’autre “soucis” réside dans son incompatibilité avec la température des chambres de nos enfants. En effet, située généralement autour de 20 degrés, les manches sont “en trop”. 

Pour établir ces faits, on a questionné, arpenté les forums des mama et mama to be, et leurs réponses sont très intéressantes ! Ainsi, une maman écrit qu’elle n’a jamais utilisé de gigoteuse avec manches, même en hiver, son bébé aurait eu trop chaud. 

Poussant le raisonnement plus loin, elle raconte qu’elle a utilisé un nid d’ange durant le premier mois, pour envelopper bébé. Une autre solution, si les mains de bébés sont froides au réveil, est de rajouter un petit gilet ou des gants, ceux-là même utilisés pour éviter les griffures. 

En outre, la facilité d’utilisation de la turbulette sans manche semble remporter tous les suffrages. L’ouverture, le positionnement et la fermeture sont optimales. C’est donc votre meilleur allié pour les réveils nocturnes !

Par principe, il faut privilégier une turbulette sans manche, largement adaptée aux températures des chambres. Par exception, la turbulette avec manches sera adaptée en cas de dodo dans le grand froid. Saviez-vous, par exemple, que dans les pays scandinaves, les bébés effectuent leur sieste dehors ? Autant vous dire que la turbulette a des manches et en polaire !