La Maison des maternelles est LE rendez-vous, quasi-quotidien, immanquable pendant sa grossesse (et après, mais en replay). C’est le genre d’émission qui rassure, qui guide et passe en revue des sujets dont même nous, futurs parents, ignorions que cela pouvait exister ! La maison des maternelles est donc le guide ultime de la parentalité. Quelle ne fut donc pas notre joie, de voir que notre gigoteuse avait eu l’honneur d’être mentionnée dans La maison des maternelles. Attention, moment rockstar, A star is born et tutti quanti.

“Bien choisir sa turbulette” : Gigoteuse évolutive Les petites billes

Les faits se sont déroulés en octobre. Marie Perarnau, maman experte, anime une chronique. Celle-ci s’intitule “Bien choisir sa turbulette”. Ainsi, elle y explique les différents éléments à prendre en considération afin de correctement la choisir. Puis, pour chacun d’eux, elle montre un modèle. Et là, notre cœur explose : “cette turbulette incroyable”. Or, c’est bel et bien de la gigoteuse marinière dont elle parle (danse de la joie) !

Parmi les critères présentés par Marie, voici ceux qu’il faut prendre en considération :

L’évolutivité : qui s’apprécie via la taille et l’épaisseur.

La qualité : qui s’apprécie via la matière et son origine.

Psst rendez-vous à 3:50 de la vidéo pour voir le moment de notre passage.

Avis gigoteuse Les petites billes de La maison des maternelles

Par conséquent, c’est sur ces deux critères de l’évolutivité et de la qualité que Marie (oui, on l’appelle Marie), va donner son avis. 

Tout d’abord, le caractère évolutif de notre gigoteuse magique s’apprécie sur ses deux points. En effet, la longueur évolue en fonction de l’âge de bébé, et ce, grâce à des pressions. Elle est donc adaptée de 0 à 6 mois et de 6 à 24 mois, selon le modèle. Le second caractère évolutif se joue sur l’épaisseur. Ainsi, grâce aux doublures amovibles, on passe d’un TOG 1 à une TOG 3.

Ensuite, la qualité du produit se juge objectivement sur la matière. Or, notre gigoteuse se compose de tissu jersey 100 % coton Oeko-tex. C’est une certification qui se base sur un contrôle, à chaque étape du traitement. Il certifie donc les qualités sanitaires et écologiques du tissu. 

Enfin, nous tenions à conclure en mentionnant la réponse donnée à l’un des plus grands mystères de ces dernières années :

“Quelle est la différence entre gigoteuse et turbulette ? Il n’y en a pas !”. 

  • Dormir