Répondez au sondage et obtenez -10% → ICI

Des conseils et de l’amour sur le

Quelle chancelière choisir ?

L’automne s’installe et les températures sont de plus en plus fraîches. Pour autant, hors de question de se priver de balades automnales, fraîches, revigorantes, en admirant le panel de couleurs qui enchantent petits et grands ! Désormais, il faut bien couvrir bébé afin qu’il reste bien au chaud dans sa poussette. Pour cela, rien de mieux qu’une chancelière. En effet, elle garantit de protéger votre enfant des premiers frimas, au grand froid. Dès lors, il.elle pourra pleinement profiter de ses sorties, bien emmitouflé.e.

Pratique, efficace, même les adultes aimeraient se lover dans une chancelière ! Si, si !

Petit passage en revue du pourquoi du comment.

Qu’est-ce qu’une chancelière pour bébé ?

Une chancelière est un accessoire pour poussette et cosy. Ce qui s’apparente à un mini sac de couchage est ainsi, ergonomiquement, fait pour s’y placer à l’intérieur. 

Contrairement à une gigoteuse, il n’y a pas d’ouvertures pour les bras. Bébé est recouvert,  de la tête aux pieds. 

Son but ? Protéger votre enfant du froid, du vent voire de la pluie, en fonction de la matière. Si cet accessoire est omniprésent c’est parce que bébé ne bouge pas dans une poussette, et ne peut donc varier sa température corporelle. Il est donc indispensable de le couvrir pour compenser cette inactivité.

C’est également pratique à enlever et à mettre. Dans la mesure où elle épouse l’élément dans lequel elle s’installe, vous pouvez juste l’ouvrir, si vous rentrez dans un endroit chaud. Et ce, sans vous battre contre une couverture, un manteau, une combi et trois plaids. Hè, malin !

Les critères pour choisir une chancelière ?

Le premier critère à prendre en considération est celui des attaches sécuritaires. En effet, installée dans une poussette ou un cosy, votre chancelière doit avoir les ouvertures au bon endroit pour passer des sangles. La majorité des offres est adaptée, et les ouvertures relativement universelles, mais vérifiez avant !

Le second critère est relatif à votre appétence personnelle pour le système d’ouverture. Dit comme ça c’est assez étrange… En d’autres termes, préférez- vous un zip sur le tour ou une ouverture centrale ? On a un petit faible pour la première option, gage de praticité inégalée. Et, accessoirement, le meilleur moyen de ne pas réveiller bébé lorsque vous devez l’enlever. On dit ça, on dit rien.

Concernant le troisième critère, il est de taille ! Puisqu’il s’agit de… la taille. Oula, on est en forme aujourd’hui. À l’instar de la gigoteuse, les chancelières seront adaptées durant une période donnée. Vous pouvez vous y fier sans problème. 

Enfin, le dernier critère est celui de la matière. Polaire, coton, imperméable ? Cela dépend de votre environnement, si les températures sont clémentes, s’il pleut beaucoup etc…

Différences avec un nid d’ange

Techniquement la chancelière et le nid d’ange se ressemblent et servent le même but. Malgré tout, la question pouvait se poser avant. En effet, le nid d’ange servait uniquement lorsque nous prenions bébé dans nos bras. Or, désormais, lui aussi à des ouvertures prévues pour les harnais de sécurité !

Vous voilà prêt.e.s à choisir le bon modèle ! Celui qui vous permettra de garder bébé au chaud, de manière sécurisée, tout en l’ouvrant facilement dès que vous rentrez dans un endroit chaud. Belles balades !