-10% sur votre première commande avec le code BIENVENUECHEZNOUS

Des conseils et de l’amour sur le

Première soirée pyjama : comment la réussir ?

Une étape de plus de franchie… Et quelle étape ! Pour vous, comme pour votre enfant, la première soirée pyjama s’annonce inoubliable. Un jour, on les couche dans leur gigoteuse et, le lendemain, ils nous demandent s’ils peuvent faire une soirée pyjama. Bien entendu, le premier réflexe fut de vous étouffer, “une soirée pyjaquoi ?!”. Une seule pensée vous vient alors à l’esprit : il.elle est bien trop petit.e. Vous vous raccrochez à cette idée, essayant de la lui expliquer. Jusqu’à ce que vous vous rendiez compte que, honnêtement, c’est plutôt vous qui n’êtes pas prêt.e.s.

Quel âge pour une soirée pyjama ?

L’âge est difficile à estimer dans la mesure où, finalement, techniquement, ils.elles peuvent dormir autre part, dès qu’ils ont 2 ou 3 ans. En réalité, il faut être attenti.f.ve à leur envie, les écouter. Dans un second temps, c’est à nous, adultes, d’expliquer pourquoi cela nous semble trop tôt. Après tout, les enfants seront parfaitement à l’aise dès 5 ans et d’autres toujours contre, à 10 ans.

En revanche, on peut vous donner une moyenne. La première soirée pyjama à généralement lieu vers 7 ans. Ceci étant dit, on estime qu’à partir de 5 ans, c’est envisageable, si votre enfant en fait la demande et si vous le sentez suffisamment autonome pour dormir chez quelqu’un d’autre.

Qu’est-ce-qu’il faut faire pour une soirée pyjama ?

Maintenant, imaginons que vous organisez la-dite soirée pyjama. La base des bases : on se met en pyjama. Ensuite, vous pouvez leur proposer un film, en ayant préparé du pop corn. Votre salon peut se transformer en camping, votre table en cabane etc. On oublie pas les gâteaux, batailles de coussins, qui restent les bases d’une soirée pyjama.

Mais, surtout, on garde à l’esprit que ce que nos enfants veulent c’est “faire comme les grands”, se sentir autonomes. Ce qui inclut aucune activité avec les parents et un peu de tranquillité, d’intimité.

Enfin, examinons l’hypothèse où c’est votre enfant qui est invité. Tout d’abord, assurez vous qu’il.elle souhaite vraiment y aller. Ensuite, expliquez bien en quoi cela consiste. Enfin, soyez prêt.e.s à venir le.la chercher à 2 heures du matin. Aaaaahh la joie d’être parent.

N’oubliez pas votre première soirée pyjama. Cette impression d’être grand.e, cette confiance qu’on vous donnait, cette liberté… Alors, quand votre progéniture vous demandera si elle peut y aller ‘stp stp stp stp’, vous vous remémorerez ces sentiments, préparerez son sac de couchage (avec laquelle il.elle aura trop la classe), ses affaires et le.la déposerez courageusement.

Sur ce, on vous souhaite “bon chance”, vous êtes désormais, les meilleurs parents du monde.