-10% en répondant à notre sondage : ICI

Des conseils et de l’amour sur le

Le Post partum : qu’est-ce-que c’est ?

Le fameux post partum.. Ce mot qui effraie, cette période qu’on anticipe, ces moments que l’on redoute. À tort ou à raison, il est vrai que le post partum est une période très particulière. 

Malgré tout, il peut bien se passer, la dépression n’est pas obligatoire. Au contraire ! Et si vous changiez de prisme ? Et si, ce moment était LE moment ? Celui de vous concentrer sur vous et bébé, ralentir, profiter… Et tant pis pour les cheveux gras !

Post partum définition

Le post partum est la période qui survient juste après l’accouchement et s’étend jusqu’au retour de couches. Il dure, en moyenne, 6 semaines.

Durant cette période, le corps se remet de l’accouchement. Les organes se replacent, des saignements ont lieu durant quelques semaines, les hormones chutent, les montées de lait, la perte des cheveux, les nuits hachées WAHOU WAHOU WAHOU. Stop ! 

Bon, certes ce qui se passe c’est franchement pas le carnaval de Rio, mais c’est aussi un moment d’amour intense. Dépression du post partum

Bon, on l’a mentionné précédemment, c’est vrai que psychologiquement on peut être chamboulée. Mais comment déterminer si l’on fait une dépression post partum ? On ne parle plus de tristesse ou d’émotions devant une pub Intermarché. Dans le cas de la dépression, on a le sentiment d’être dépassée. Créer des liens avec bébé n’est pas aisé et on craint de ne pas y arriver.Symptômes : 

  • Tristesse intense 
  • Plus rien n’est source de plaisir
  • Épuisement et troubles du sommeil
  • Concentration difficile
  • Faible estime de soi 
  • Appétit modifié

Rassurez-vous, il n’y a aucune honte à faire une dépression PP. Parlez-en à vos proches, à vos ami.e.s, votre famille et au personnel de santé. N’oubliez pas que cet état n’est que temporaire et circonstanciel. Vous avez le droit d’être vulnérable.Anticiper pour bien gérer le post partum

Et si le fait d’être informée et de mettre en place différentes choses permettaient de “moins subir” ? En effet, la fatigue est l’un des principaux problèmes du post partum. Or, il y a des actions à mettre en place pour (re)trouver de l’énergie.Communiquer

Les quiproquos, les malentendus sont exacerbés lorsque l’on est fatigué.e.. Un petit problème prend une énorme ampleur en cas de non-dit. Or, non seulement vous avez besoin de votre coparent mais, en plus, vous n’avez clairement pas envie d’utiliser cette énergie pour vous fighter avec.Plats préparés

Voici un conseil qui peut grandement vous sauver la mise. Avant d’accoucher, préparer quelques plats et congelez-les. Gain de temps (et d’énergie) garanti ! Se faire aider

Par une aide ménagère, une amie, la famille. Demandez de l’aide pour effectuer les tâches ménagères, garder bébé pendant que vous vous reposez ou allez vous promener. 

Alors, oui, le post partum peut être mal vécu. Mais ça peut aussi être un doux moment. 

Vous êtes rentrées, vous êtes fatiguées, à fleur de peau mais regarder bébé dormir dans sa gigoteuse, dans son petit lit et ça, ça n’a pas de prix.