-10% en répondant à notre sondage : ICI

Des conseils et de l’amour sur le

Quel TOG pour Nid d’ange été ?

Penchant symétrique de cette difficulté hivernale, habiller bébé en été s’avère tout aussi complexe ! Une sorte de problématique symétrique, dont vous nous relayez vos questionnements, doutes et raisonnements. Hop, on a compilé tout ça pour un guide ultime (enfin vous voyez l’idée) sur le nid d’ange été. Est-il nécessaire ? Dans quel(s) cas l’utiliser ? “Je laisse bébé en body ?” “Fait chaud dehors, fait froid dedans : je fais quoooiiii ?”. Allez, on se sert un petit kawa, c’est parti pour une petite lecture ! 

Techniquement, le point principal réside dans l’alternance chaud/froid. Un peu comme en hiver, mais de manière inversée. Par voie de conséquence, il y a plusieurs nécessités :

  • Maintenir bébé au chaud quand la clim est poussée à fond les ballons. Oui, on connaît tous le delta 29 degrés dehors et 18 degrés chez Mango euh Vertbaudet.
  • Faire attention qu’il ne souffre pas de la chaleur. 
  • S’assurer qu’il n’attrappe pas une otite, doublée d’une angine, avec ces températures oscillant entre chaleur atroce et froid de gueux. 

Cette situation ressemblerait presque à une équation insoluble ! Mais c’était sans compter sur l’élément résolvant tout : le nid d’ange été. 

Nid d’ange été : quel modèle ?

On voit rarement de nids d’ange été, ces derniers étant souvent cantonnés au maintien au chaud de nous bout de choux, en hiver. Pour autant, son utilité est bel et bien réelle !

La raison pour laquelle le nid d’ange été est un indispensable réside dans sa protection entre les écarts de températures rencontrés. Et d’autant plus, si votre bébé est un bébé d’été. Il vous rassurera lorsque vous sortirez de la maternité et protégera bébé sans qu’il n’ait trop chaud. Le tout, en permettant une sécurité routière sans entrave.  

Parce que, oui, le nid d’ange possède cette particularité de se glisser dans cosy et sièges auto, grâce aux ouvertures pour les sangles. 

Afin d’étayer nos propos, rien ne vaut une illustration ! Nous allons donc vous raconter une petite histoire. La vôtre… 

En plein mois de juillet, le soleil réchauffe les coeurs et les corps. En vacances, vous en profitez pour aller au marché de la région, promenant bébé en poussette. L’habitacle de votre voiture ressemble à un four. Hop, vous aérez bébé, ouvrant les pans de son nid d’ange été. La clim de la voiture fait son œuvre, il est temps de recouvrir bébé ! Pour cela, nul besoin de jouer au contorsionniste, ou d’enlever les sangles pour lui mettre un petit gilet. Et non, il suffit de rabattre le nid d’ange. Une fois arrivés sur le marché, ombre/soleil/ombre , vous êtes rassuré.e.s. Parce que votre bébé n’a ni trop chaud ni trop froid, vous vous adaptez et êtes paré.e.s à tous les cas de figure. Et oui, même cette visite inattendue dans un petit musée. Vous le pouvez ? Bien sûr, votre nid d’ange protège votre petit ange. 

Nid d’ange été tog 1

Lorsqu’il fait chaud, on choisit le nid d’ange tog 1. Cela signifie que la capacité thermique est légère. L’idée est en effet de protéger bébé lors des écarts de température. 

Facile à ouvrir ou fermer, il s’adapte aux sièges auto, cosy ou poussettes. Il fait également preuve d’adaptabilité puisque vous pouvez choisir de protéger, ou non, la tête de bébé, le couvrir à moitié etc.. En résumé, les possibilités sont multiples !

Version nous, aka Les petites billes, le nid d’ange d’été tog 1 est le nid d’ange sans aucune doublure. 

Son utilisation est recommandée dès 20 degrés. Une question reste donc à poser : que lui mettre en dessous ? 

Comment habiller bébé quand il fait chaud ?

tog température

On rappelle le grand principe : habillez le.la comme vous, plus une couche. On privilégie des matières naturelles, qui respirent comme le coton ou le lin. 

Sous le nid d’ange, de 20 à 24 degrés, un body manches longues, un gilet et un legging fins.

Au-dessus de 25 degrés, le body passe en manches courtes.

Enfin, sous plus de 28 degrés, le body manches courtes ou sans manche suffit, avec un short. 

Vous voilà désormais paré.e.s pour l’été !