Téléchargez gratuitement le book du sommeil de bébé, ici !

1
X

Des conseils et de l’amour sur le

Passer au lit de grand : nos conseils

Passer au lit de grand est une sacrée étape dans la vie d’un enfant… Et d’un parent ! En enlevant le lit à barreau on leur dit “je te fais confiance”. Confiance pour dormir, se lever, ne pas se mettre en danger. Et, force est de constater qu’ils.elles nous le rendent plutôt  bien !

Pour autant, cette transition peut ne pas être évidente. Or, la conséquence première est bien un impact direct sur le sommeil de votre enfant. Et donc le vôtre ah ah. L’endormissement peut rallonger, les réveils nocturnes (re)devenir fréquents et les levers peuvent advenir plus tôt. MAMIA ! Oui, on sait. La bonne nouvelle ? Tout peut très bien se passer ! L’autre bonne nouvelle ? Même si cela se passe moins aisément, ça sera temporaire. 

Trêve de bavardage, voici nos conseils pour passer au lit de grand en toute sérénité. 

Quel âge pour passer au lit de grand ?

En moyenne, la fin du lit à barreau se situe aux alentours des 2 ans. À cet âge, votre bébé se déplace, s’exprime et est apte à comprendre la situation. Par extrapolation, disons que cette transition peut se faire de 18 mois à 2 ans et demi. Nous vous conseillons de ne pas aller au-delà. En effet, avec l’entrée à l’école, cela risquerait de faire de trop nombreux changements importants.  

Lorsque l’on stoppe le lit à barreau, on se demande souvent quel lit choisir. Un lit d’enfant classique ? Un lit ludique en hauteur ? La version lit cabane, au sol ? Techniquement il n’y a pas de règles. Un lit en hauteur va ravir votre petit.e, mais peut-être vous faire peur. Le modèle au sol est une excellente alternative pour éviter les chutes, mais il peut se retrouver par terre en plein milieu de la nuit. Un lit classique, quant à lui, peut faire peur aussi avec les chutes. Malgré tout, il existe des lits de transition avec un système de sécurité sur les côtés. Ce ne sont pas des barreaux mais des petites barrières. Elles suffisent à rassurer petits et grands !

Comment faire la transition de lit ?

Expliquer la situation

Dans un premier temps, nous vous conseillons d’expliquer à votre enfant ce qui va se produire et pourquoi. “Il.elle grandit, le lit devient trop petit et il.elle est suffisamment grand.e pour ne plus avoir de lit à barreau”. 

N’hésitez pas à leur montrer les lits de grand qui existent ! Ils.elles seront ravi.e.s de choisir et se sentiront pleinement investi.e.s !

Maintenez un rituel

Afin que votre mini-vous ne soit pas déboussolé, maintenez un rituel d’endormissement. Lecture, jeu, dessin, discussion, câlin… Votre enfant doit se sentir en sécurité et serein. Oui il.elle grandit, mais vous lui accordez toujours de l’attention !

Mettez lui un sac de couchage pour enfant

Alors attention, on ne parle pas d’un sac de couchage de camping en mode quechua hein. On parle d’un système de transition entre la gigoteuse et les draps/couettes classiques. Or, cela possède plusieurs avantages :

  • diminue le risque de se découvrir et de chutes puisqu’il.elle est maintenu.e comme une gigoteuse.
  • Lui donne un aspect cocon/sécuritaire, ce qui peut l’apaiser.
  • Permet une transition moins intense puisque cela lui donne un élément s’apparentant à “avant”.
Gigoteuse 4 saisons

Vive la patience !

Malgré les réveils nocturnes, si réveil nocturne il y a, gardez votre patience. On sait que ce n’est pas évident. Mais le seul besoin de votre enfant sera d’être rassuré.e et surtout de ne pas l’accabler. Il ne s’agit ni d’échec ou de réussite, ni de vous décevoir. Il.elle doit le savoir.

On espère que ces 4 conseils vous serviront ! Quoi qu’il en soit, rassurez-vous. C’est temporaire et un passage obligé qui marque souvent une transition bébé/enfant. Or, au fond, n’est-ce pas cela que l’on redoute le plus ? Que nos petits deviennent grands ?