La fameuse angoisse de la voiture dont tout parent a fait l’expérience. Les trajets longs deviennent alors des sources d’appréhension. Pleurs, organisation, fatigue, ennui représentent autant d’obstacles sur la route qui vous mène au paradis. Ajoutez-y un nouveau-né et vous avez l’équation de stress gagnante ! Et, si on vous disait que voyager avec un bébé en voiture peut se passer sereinement ? Vous feriez la danse de la joie, on sait. Allez, c’est parti : quels sont les bons réflexes pour les longs trajets avec bébé ?

Avant toute chose, soyez honnêtes avec vos enfants. Il faut impérativement leur expliquer que le trajet va être long. Les enfants de 12/18 mois peuvent le comprendre.  

Anticiper et organiser la voiture pour voyager avec un bébé

Le secret d’un voyage serein réside principalement dans l’anticipation. Celle d’un enfant malade ou des heures de petites faims, par exemple. Par conséquent, n’hésitez pas à passer en revue tous les problèmes et situations pouvant se présenter. Ensuite, face à elles, que pouvez-vous faire pour y remédier ? Le trajet se déroule tout l’après-midi ? Mettez un sac avec un encas aux pieds du passager ! Un enfant peut-être malade ? Laissez un sachet en plastique accessible, des mouchoirs et une bouteille d’eau.

En d’autres termes, laissez les choses utiles, accessibles. Pour cela, les rangements accrochés aux sièges et les objets optimisés seront vos meilleurs amis. Comme, par exemple, des tapis à langer de voyage ou des jouets accrochés au siège auto. 

Pour la tenue de bébé, optez pour le nid d’ange qui saura le protéger des courants d’air et qui est recommandé pour la sécurité de bébé en voiture. Le nid d’ange magique, évolutif en température permettra à bébé de n’avoir si trop chaud ni trop froid et évitera un inconfort qui peut mener à des larmes.

Concernant les couches, biberons et autres objets de puériculture, voici quelques conseils. Tout d’abord, les biberons doivent être préparés en avance ou, à tout le moins, les doses exactes. Gardez à l’esprit que les bébés peuvent totalement prendre leur bib’ à température ambiante. Quant au sac à langer, évitez de le mettre dans le coffre. L’idée est d’éviter une scène apocalyptique où vous devriez vider le coffre pour trouver le liniment. Coffre que vous avez passé 3h15 à optimiser. Comme au Tetris.  Enfin, changez bébé sur la plage arrière, si vous n’avez pas accès à une aire. Oui, ça arrive, même aux meilleur(e)s !

voyager avec un bébé

Prévoir des occupations

Rentrons dans le vif du sujet et abordons, le thème. L’ennui. Parce que l’ennui présage des plaintes, des pleurs et des cris. Il fait peur et stresse les parents. Dès lors, premier conseil, partez quand vos enfants peuvent dormir (la nuit, ou vers 3-4 heures). Sur un trajet de 8 heures, s’ils en dorment 4 ou 5, c’est toujours ça de pris ! 

Ensuite, nous vous conseillons de prévoir des activités. Livres, jeux, jeux en famille sont autant de pistes à explorer. En outre, n’hésitez pas à prévoir une playlist spéciale pour vos enfants ou encore, des contes, via des Podcasts.

Enfin, concernant les bébés de 1 à 6 mois, tant qu’ils ne disent rien… Tout va bien ! En cas de plaintes, vérifiez, avant d’imaginer qu’il s’ennuie, s’il est propre, est à la bonne température, s’il n’a pas soif ou faim etc. Ne le sollicitez pas trop et n’hésitez pas à mettre des miroirs pour avoir un œil sur lui. En outre, ne sous-estimez pas l’impact de l’arrêt. Quelques minutes peuvent suffire pour voyager avec un bébé en toute sérénité ! 

Mais, rappelons-le, un voyage serein c’est, avant tout, des parents sereins. Si vous avez anticipé et que vous avez la gigoteuse magique Les petites billes, tout devrait incroyablement bien se passer. 

  • All
  • Nid d'ange magique