Si bébé ne fait pas vos nuits, sachez que, néanmoins, il fait ses nuits, les siennes. En effet, nos besoins et cycles de sommeil diffèrent en fonction de l’âge. Si vous, adulte, vous dormez entre 22h et 8h, d’une traite, le nouveau-né dort entre 14h et 18h, de manière divisée. Nous avons bien conscience que vous êtes désemparés, au bout du roll mop. Mais ceci résulte davantage de votre différence en termes de besoins. Et, si le savoir, c’était l’accepter ? On sait, en outre, que quand vos congénères vous disent “On a eu une chance incroyable, elle a fait ses nuits à 1 mois.”, vous avez envie de leur enfoncer une tétine dans le nez. Et oui, un bébé la nuit, c’est pas si simple !

S’il n’y a pas de recettes miracles, nous avons néanmoins quelques conseils. Pour que bébé dorme paisiblement (et vous aussi).

Aider à distinguer le jour et la nuit :

Le sommeil de bébé ne se joue pas uniquement la nuit… En effet, s’assurer de son sommeil débute bien avant ! Tout d’abord, il convient de cloisonner le jour et la nuit. Pour cela, n’hésitez pas à différencier les endroits du dodo en fonction du moment. En outre, vous pouvez continuer vos activités pendant la journée, afin de faire le distinguo avec le calme de la nuit.

La seconde chose que vous pouvez faire en amont est d’instaurer un rituel d’endormissement. Et ce, que ce soit un livre à lire, un temps calme, un câlin, une tétée ou un biberon. N’hésitez pas à mettre au point quelque chose qui lui fasse comprendre qu’il va rentrer dans une phase de sommeil nocturne, et non diurne.

sommeil de bébé la nuit

Un environnement idéal pour bébé la nuit :

Durant la nuit, il y a  quelques prérequis pour s’assurer que bébé dorme profondément. Outre le fait qu’il se sente bien dans sa chambre, celle-ci doit être à la bonne température. En effet, une pièce trop chauffée entraînerait une nuit plus compliquée.  Pour cela, il doit faire entre 19 et 20 degrés.

En outre, votre tout petit doit être couvert comme il se doit. Dans l’idéal, un body manches longues, un pyjama et une gigoteuse TOG 2. De plus, évitez de mettre trop d’éléments dans son lit comme des peluches : less is more (comme la mode donc). Enfin, pensez à la veilleuse ! Peut-être cela rassurerait bébé durant une phase d’éveil et permettrait son rendormissement. Oui, on pense à vos cernes. Et votre santé mentale, également. 

sommeil de bébé la nuit

Respecter le rythme du sommeil de bébé :

Il est primordial de respecter le rythme de votre enfant. En effet, souvenez-vous toujours que ses nuits ne sont pas les vôtres. Que ses besoins en sommeil diffèrent. Il est donc important de le respecter. Ainsi tout chamboulement du rythme risquerait, par voie de conséquence, d’entraîner un bouleversement la nuit. À titre d’exemple, raccourcir ses siestes en le réveillant, espérant qu’il dormira plus la nuit est une erreur. Vous risquez, en effet, de mettre votre enfant en dette de sommeil. Or, cela engendrerait, paradoxalement, des insomnies. 

Un bébé la nuit c’est complexe, sacré et frustrant. Il faut s’armer de patience. Mais, techniquement, un bébé n’a plus de besoins primaires de se réveiller à partir de 10 mois. Au-delà, il est dans la capacité de faire ses nuits, les mêmes que vous !

(On a envie de vous dire “bon chance”, mais c’est too much ?)

  • All
  • Gigoteuse magique 4 saisons